Nouvelles recettes

Vrai discours : les bananes vont s'éteindre et pourraient disparaître dans les prochaines décennies

Vrai discours : les bananes vont s'éteindre et pourraient disparaître dans les prochaines décennies

Selon une étude récente, la population mondiale de bananiers est la proie d'une maladie mortelle qui traverse l'océan

C'est l'heure des bananes : notre fruit jaune préféré est en grave danger.

Les bananes, l'un des fruits tropicaux les plus appréciés, peuvent sembler abondantes, mais selon certains scientifiques, le fruit jaune est en danger de disparition. Selon une étude récente de chercheurs néerlandais, les bananes sont gravement menacées par la maladie de Panama, un agent pathogène résistant aux fongicides qui a traversé les continents et s'est propagé en Asie du Sud, en Afrique, au Moyen-Orient et en Australie.

Les scientifiques pensent qu'un saut transocéanique du contaminant mortel vers l'Amérique du Sud pourrait être imminent. Si la maladie se propage en Amérique du Sud, où 82 pour cent de la récolte mondiale de banane Cavendish est cultivée (la variété de fruit la plus populaire), cela pourrait causer des problèmes. La dernière fois que cette maladie est apparue à la fin du XIXe siècle en Australie, il a anéanti notre ancienne variété de banane préférée, le Gros Michel, au milieu du XXe siècle.

Le remède à l'époque était la variété de banane Cavendish : les bananes extra-larges jaune soleil ont sauvé la mise et ont été identifiées comme plus résistantes que les Gros Michel. Mais maintenant, le champignon Panama est de retour et la nouvelle souche est plus forte qu'avant.

"Le développement de nouveaux cultivars de banane nécessite des investissements majeurs dans la recherche et le développement et la reconnaissance de la banane comme culture de base et de rente mondiale (plutôt qu'une culture orpheline) qui soutient les moyens de subsistance de millions de petits agriculteurs", ont conclu les chercheurs.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, cependant, est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait poussé à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux en ce moment.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de fausses bananes au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pourrait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, c'est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait poussé à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux en ce moment.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de fausses bananes au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pouvait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, c'est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait poussé à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux maintenant.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de fausses bananes au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pouvait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, cependant, est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait incité à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux en ce moment.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de bananes simulées au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pourrait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, cependant, est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait incité à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux maintenant.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de fausses bananes au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pourrait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, c'est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Légume, Miracle : Une Année de Vie Alimentaire par Barbara Kingsolver.

Imaginez passer une année entière à essayer de ne manger que de la nourriture que vous avez cultivée ou achetée à des personnes qui vivaient à proximité. Ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire toute l'année au Canada sans risquer de manquer de vitamines en mangeant à peine des légumes ou des fruits pendant des mois, mais je suis de nombreux principes de cet auteur lorsque le temps le permet. Et maintenant, j'ai envie de fraises cultivées en Ontario. Ils sont délicieusement délicieux et ils seront de saison dans quelques mois.

3. Sel : une histoire mondiale par Mark Kurlansky.

Le sel est courant et peu coûteux maintenant, mais il était si précieux qu'il était utilisé comme monnaie d'échange. C'est le genre de livre que je ne recommande qu'aux personnes très intéressées par ce sujet. Ce n'était pas du tout une lecture légère et moelleuse, mais cela m'a donné envie d'aliments salés comme des bretzels mous faits maison.

4. Les Françaises ne grossissent pas : le secret de manger pour le plaisir de Mireille Guiliano.

J'ai adoré les messages de bon sens contenus dans ce livre sur la modération, l'intégration de la marche et d'autres formes d'exercice dans votre routine quotidienne, et de ne jamais avoir peur d'apprécier ce que vous mangez. Il y a quelque chose dans cette approche de la vie facile à vivre qui me fait attendre avec impatience mon prochain repas, peu importe ce qu'il se trouve.

5. Banane : Le destin du fruit qui a changé le monde par Dan Koeppel.

Quand j'ai lu ceci pour la première fois il y a dix ans, je me suis demandé si je vivrais pour voir le jour où la banane Cavendish s'éteindra. Ce n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ce ne sera jamais le cas. La banane sur la couverture ne vous donne-t-elle pas envie de manger une banane tout de suite ? C'était certainement ma réaction.

6. Tomatoland : Comment l'agriculture industrielle moderne a détruit nos fruits les plus séduisants par Barry Estabrook.

Cela m'a en fait poussé à rechercher l'une de ces tomates à l'ancienne qui n'avaient pas eu autant de saveur. C'était vraiment bien. Si seulement ce genre de tomate n'était pas de saison pendant si peu de temps. Je pourrais opter pour l'un d'entre eux maintenant.

7. Thé : La boisson qui a changé le monde par Laura C. Martin.

Je bois une bonne quantité de tisane sans caféine, surtout en hiver quand je veux me réchauffer. Si la caféine ne me rendait pas si nerveux, je me diversifiais et j'essayais d'autres thés dont cet auteur a parlé. Ils avaient l'air délicieux.

Lisez-vous des livres de non-fiction sur la nourriture ou les boissons ? De quoi as-tu envie en ce moment ?

Pourquoi les écrivains créatifs devraient lire des livres d'histoire

Partager l'article:

L'autre jour, j'ai appris quelque chose de surprenant sur les bananes.

Saviez-vous que les bananes étaient presque impossibles à trouver n'importe où en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale ? En tant que fruit périssable qui devait être importé, il n'était tout simplement pas possible pour le gouvernement de garder cette source de nourriture disponible pendant la guerre.

Les gens ont improvisé toutes sortes de recettes créatives de bananes simulées au cours de ces années. L'un des remplacements les plus courants de ce fruit bien-aimé consistait à faire bouillir des panais, à les écraser, puis à ajouter un peu d'essence de banane et de sucre. Le mélange résultant pouvait être étalé sur un morceau de pain et mangé.

Le monde a radicalement changé entre le début des années 40 et mon enfance. Je n'aurais jamais deviné que les bananes avaient été si difficiles à trouver ou que les gens devaient inventer des substituts pour elles au vingtième siècle. Quand je grandissais, ils étaient l'une des collations de base de ma famille en raison de leur bon marché et de leur santé. Je mange souvent une banane après l'école pour me tenir jusqu'à l'heure du dîner sans y penser à deux fois.


Archives par étiquette : Bananes

Je suis une personne plutôt calme dans la vraie vie. L'un des sujets dont j'aime toujours parler avec toute personne intéressée, c'est la nourriture. Par exemple, je pourrais vous demander quel est votre plat préféré ou parler d'un délicieux repas que j'ai préparé la semaine dernière. La liste de cette semaine concerne les livres qui m'ont donné envie de les lire.

1. Le dilemme de l'omnivore : une histoire naturelle de quatre repas par Michael Pollan.

Je pourrais presque faire un article entier de Saturday Seven sur les livres de Michael Pollan seul. J'apprécie vraiment le fait qu'il adopte une approche aussi complète pour déterminer quoi et comment les humains devraient manger d'un point de vue nutritionnel, environnemental et culturel. Ensuite, vous devez également prendre en compte les restrictions médicales (diabète, allergies alimentaires, interactions avec certains médicaments, etc.) que vous pourriez avoir sur ce que vous pouvez manger. La réponse ne sera pas exactement la même pour chaque personne ou région géographique sur Terre. J'aime la flexibilité de cela. Ça me donne faim! Héhé.

2. Animal, Vegetable, Miracle: A Year of Food Life by Barbara Kingsolver.

Imagine spending an entire year trying to eat nothing but food you’ve either grown or bought from people who lived nearby. It’s not something I could do year-round in Canada without risking vitamin deficiencies from barely having any vegetables or fruit to eat for months on end, but I do follow many of this author’s principles when the weather allows for it. And now I’m craving Ontario-grown strawberries. They’re mouthwateringly delicious, and they’ll be in season in a few short months.

3. Salt: A World History by Mark Kurlansky.

Salt is common and inexpensive now, but it used to be so valuable that it was used as a form of currency. This is the kind of book I’d only recommend to people who are extremely interested in this topic. It wasn’t a light, fluffy read at all, but it did make me crave salty foods like homemade soft pretzels.

4. French Women Don’t Get Fat: The Secret of Eating for Pleasure by Mireille Guiliano.

I loved the common sense messages in this book about moderation, fitting walking and other forms of exercise into your daily routine, and never being afraid to enjoy what you eat. There’s something about this easy-going approach to life that makes me look forward to my next meal regardless of what it happens to be.

5. Banana: The Fate of the Fruit That Changed the World by Dan Koeppel.

When I first read this a decade ago, I wondered if I’d live to see the day when the Cavendish banana went extinct. It hasn’t happened yet, and I sure hope it never does. Doesn’t the banana on the cover make you wish you could eat a banana right this second? That sure was my reaction to it.

6. Tomatoland: How Modern Industrial Agriculture Destroyed Our Most Alluring Fruit by Barry Estabrook.

This actually made me seek out one of those old-fashioned tomatoes that hadn’t had so much of its flavour bred out of it. It was really good. If only that kind of tomato wasn’t in season for such a short time. I could go for one of them right about now.

7. Tea: The Drink That Changed the World by Laura C. Martin.

I drink a decent amount of caffeine-free herbal tea, especially during the winter when I want to warm up. If caffeine didn’t make me so jittery, I’d branch out and try more of the teas that this author talked about. They sounded delicious.

Do you read nonfiction books about food or beverages? What are you craving right now?

Why Creative Writers Should Read History Books

Share post:

The other day I learned something surprising about bananas.

Did you know that bananas were nearly impossible to find anywhere in England during World War Two? As a perishable fruit that had to be imported, it simply wasn’t possible for the government to keep this food source available while there was a war going on.

People improvised all sorts of creative mock banana recipes during those years. One of the most common replacements for this beloved fruit involved boiling parsnips, mashing them, and then adding a little banana essence and sugar. The resulting mixture could be spread on a piece of bread and eaten.

The world changed dramatically between the early 1940s and my childhood. I never would have guessed that bananas had been so hard to find or that people needed to invent replacements for them in the twentieth century. When I was growing up, they were one of the staple snacks in my family due to how inexpensive and healthy they were. I’d often eat a banana after school to tide me over until dinnertime without thinking twice about it.


Tag Archives: Bananas

I’m a pretty quiet person in real life. One of the topics that I always like to talk about with anyone who is interested, though, is food. For example, I might ask you what your favourite food is or talk about a delicious meal I made last week. This week’s list is all about books that gave me cravings when I read them.

1. The Omnivore’s Dilemma: A Natural History of Four Meals by Michael Pollan.

I could almost do an entire Saturday Seven post on Michael Pollan’s books alone. I really appreciate the fact that he takes such a well-rounded approach to figuring out what and how humans should eat from a nutritional, environmental, and cultural perspective. Then you also need to factor in any medical restrictions (diabetes, food allergies, interactions with certain drugs, etc) you might have on what you can eat. The answer won’t be exactly the same for every person or geographical region on Earth. I like the flexibility of that. It makes me hungry! Héhé.

2. Animal, Vegetable, Miracle: A Year of Food Life by Barbara Kingsolver.

Imagine spending an entire year trying to eat nothing but food you’ve either grown or bought from people who lived nearby. It’s not something I could do year-round in Canada without risking vitamin deficiencies from barely having any vegetables or fruit to eat for months on end, but I do follow many of this author’s principles when the weather allows for it. And now I’m craving Ontario-grown strawberries. They’re mouthwateringly delicious, and they’ll be in season in a few short months.

3. Salt: A World History by Mark Kurlansky.

Salt is common and inexpensive now, but it used to be so valuable that it was used as a form of currency. This is the kind of book I’d only recommend to people who are extremely interested in this topic. It wasn’t a light, fluffy read at all, but it did make me crave salty foods like homemade soft pretzels.

4. French Women Don’t Get Fat: The Secret of Eating for Pleasure by Mireille Guiliano.

I loved the common sense messages in this book about moderation, fitting walking and other forms of exercise into your daily routine, and never being afraid to enjoy what you eat. There’s something about this easy-going approach to life that makes me look forward to my next meal regardless of what it happens to be.

5. Banana: The Fate of the Fruit That Changed the World by Dan Koeppel.

When I first read this a decade ago, I wondered if I’d live to see the day when the Cavendish banana went extinct. It hasn’t happened yet, and I sure hope it never does. Doesn’t the banana on the cover make you wish you could eat a banana right this second? That sure was my reaction to it.

6. Tomatoland: How Modern Industrial Agriculture Destroyed Our Most Alluring Fruit by Barry Estabrook.

This actually made me seek out one of those old-fashioned tomatoes that hadn’t had so much of its flavour bred out of it. It was really good. If only that kind of tomato wasn’t in season for such a short time. I could go for one of them right about now.

7. Tea: The Drink That Changed the World by Laura C. Martin.

I drink a decent amount of caffeine-free herbal tea, especially during the winter when I want to warm up. If caffeine didn’t make me so jittery, I’d branch out and try more of the teas that this author talked about. They sounded delicious.

Do you read nonfiction books about food or beverages? What are you craving right now?

Why Creative Writers Should Read History Books

Share post:

The other day I learned something surprising about bananas.

Did you know that bananas were nearly impossible to find anywhere in England during World War Two? As a perishable fruit that had to be imported, it simply wasn’t possible for the government to keep this food source available while there was a war going on.

People improvised all sorts of creative mock banana recipes during those years. One of the most common replacements for this beloved fruit involved boiling parsnips, mashing them, and then adding a little banana essence and sugar. The resulting mixture could be spread on a piece of bread and eaten.

The world changed dramatically between the early 1940s and my childhood. I never would have guessed that bananas had been so hard to find or that people needed to invent replacements for them in the twentieth century. When I was growing up, they were one of the staple snacks in my family due to how inexpensive and healthy they were. I’d often eat a banana after school to tide me over until dinnertime without thinking twice about it.


Tag Archives: Bananas

I’m a pretty quiet person in real life. One of the topics that I always like to talk about with anyone who is interested, though, is food. For example, I might ask you what your favourite food is or talk about a delicious meal I made last week. This week’s list is all about books that gave me cravings when I read them.

1. The Omnivore’s Dilemma: A Natural History of Four Meals by Michael Pollan.

I could almost do an entire Saturday Seven post on Michael Pollan’s books alone. I really appreciate the fact that he takes such a well-rounded approach to figuring out what and how humans should eat from a nutritional, environmental, and cultural perspective. Then you also need to factor in any medical restrictions (diabetes, food allergies, interactions with certain drugs, etc) you might have on what you can eat. The answer won’t be exactly the same for every person or geographical region on Earth. I like the flexibility of that. It makes me hungry! Héhé.

2. Animal, Vegetable, Miracle: A Year of Food Life by Barbara Kingsolver.

Imagine spending an entire year trying to eat nothing but food you’ve either grown or bought from people who lived nearby. It’s not something I could do year-round in Canada without risking vitamin deficiencies from barely having any vegetables or fruit to eat for months on end, but I do follow many of this author’s principles when the weather allows for it. And now I’m craving Ontario-grown strawberries. They’re mouthwateringly delicious, and they’ll be in season in a few short months.

3. Salt: A World History by Mark Kurlansky.

Salt is common and inexpensive now, but it used to be so valuable that it was used as a form of currency. This is the kind of book I’d only recommend to people who are extremely interested in this topic. It wasn’t a light, fluffy read at all, but it did make me crave salty foods like homemade soft pretzels.

4. French Women Don’t Get Fat: The Secret of Eating for Pleasure by Mireille Guiliano.

I loved the common sense messages in this book about moderation, fitting walking and other forms of exercise into your daily routine, and never being afraid to enjoy what you eat. There’s something about this easy-going approach to life that makes me look forward to my next meal regardless of what it happens to be.

5. Banana: The Fate of the Fruit That Changed the World by Dan Koeppel.

When I first read this a decade ago, I wondered if I’d live to see the day when the Cavendish banana went extinct. It hasn’t happened yet, and I sure hope it never does. Doesn’t the banana on the cover make you wish you could eat a banana right this second? That sure was my reaction to it.

6. Tomatoland: How Modern Industrial Agriculture Destroyed Our Most Alluring Fruit by Barry Estabrook.

This actually made me seek out one of those old-fashioned tomatoes that hadn’t had so much of its flavour bred out of it. It was really good. If only that kind of tomato wasn’t in season for such a short time. I could go for one of them right about now.

7. Tea: The Drink That Changed the World by Laura C. Martin.

I drink a decent amount of caffeine-free herbal tea, especially during the winter when I want to warm up. If caffeine didn’t make me so jittery, I’d branch out and try more of the teas that this author talked about. They sounded delicious.

Do you read nonfiction books about food or beverages? What are you craving right now?

Why Creative Writers Should Read History Books

Share post:

The other day I learned something surprising about bananas.

Did you know that bananas were nearly impossible to find anywhere in England during World War Two? As a perishable fruit that had to be imported, it simply wasn’t possible for the government to keep this food source available while there was a war going on.

People improvised all sorts of creative mock banana recipes during those years. One of the most common replacements for this beloved fruit involved boiling parsnips, mashing them, and then adding a little banana essence and sugar. The resulting mixture could be spread on a piece of bread and eaten.

The world changed dramatically between the early 1940s and my childhood. I never would have guessed that bananas had been so hard to find or that people needed to invent replacements for them in the twentieth century. When I was growing up, they were one of the staple snacks in my family due to how inexpensive and healthy they were. I’d often eat a banana after school to tide me over until dinnertime without thinking twice about it.


Tag Archives: Bananas

I’m a pretty quiet person in real life. One of the topics that I always like to talk about with anyone who is interested, though, is food. For example, I might ask you what your favourite food is or talk about a delicious meal I made last week. This week’s list is all about books that gave me cravings when I read them.

1. The Omnivore’s Dilemma: A Natural History of Four Meals by Michael Pollan.

I could almost do an entire Saturday Seven post on Michael Pollan’s books alone. I really appreciate the fact that he takes such a well-rounded approach to figuring out what and how humans should eat from a nutritional, environmental, and cultural perspective. Then you also need to factor in any medical restrictions (diabetes, food allergies, interactions with certain drugs, etc) you might have on what you can eat. The answer won’t be exactly the same for every person or geographical region on Earth. I like the flexibility of that. It makes me hungry! Héhé.

2. Animal, Vegetable, Miracle: A Year of Food Life by Barbara Kingsolver.

Imagine spending an entire year trying to eat nothing but food you’ve either grown or bought from people who lived nearby. It’s not something I could do year-round in Canada without risking vitamin deficiencies from barely having any vegetables or fruit to eat for months on end, but I do follow many of this author’s principles when the weather allows for it. And now I’m craving Ontario-grown strawberries. They’re mouthwateringly delicious, and they’ll be in season in a few short months.

3. Salt: A World History by Mark Kurlansky.

Salt is common and inexpensive now, but it used to be so valuable that it was used as a form of currency. This is the kind of book I’d only recommend to people who are extremely interested in this topic. It wasn’t a light, fluffy read at all, but it did make me crave salty foods like homemade soft pretzels.

4. French Women Don’t Get Fat: The Secret of Eating for Pleasure by Mireille Guiliano.

I loved the common sense messages in this book about moderation, fitting walking and other forms of exercise into your daily routine, and never being afraid to enjoy what you eat. There’s something about this easy-going approach to life that makes me look forward to my next meal regardless of what it happens to be.

5. Banana: The Fate of the Fruit That Changed the World by Dan Koeppel.

When I first read this a decade ago, I wondered if I’d live to see the day when the Cavendish banana went extinct. It hasn’t happened yet, and I sure hope it never does. Doesn’t the banana on the cover make you wish you could eat a banana right this second? That sure was my reaction to it.

6. Tomatoland: How Modern Industrial Agriculture Destroyed Our Most Alluring Fruit by Barry Estabrook.

This actually made me seek out one of those old-fashioned tomatoes that hadn’t had so much of its flavour bred out of it. It was really good. If only that kind of tomato wasn’t in season for such a short time. I could go for one of them right about now.

7. Tea: The Drink That Changed the World by Laura C. Martin.

I drink a decent amount of caffeine-free herbal tea, especially during the winter when I want to warm up. If caffeine didn’t make me so jittery, I’d branch out and try more of the teas that this author talked about. They sounded delicious.

Do you read nonfiction books about food or beverages? What are you craving right now?

Why Creative Writers Should Read History Books

Share post:

The other day I learned something surprising about bananas.

Did you know that bananas were nearly impossible to find anywhere in England during World War Two? As a perishable fruit that had to be imported, it simply wasn’t possible for the government to keep this food source available while there was a war going on.

People improvised all sorts of creative mock banana recipes during those years. One of the most common replacements for this beloved fruit involved boiling parsnips, mashing them, and then adding a little banana essence and sugar. The resulting mixture could be spread on a piece of bread and eaten.

The world changed dramatically between the early 1940s and my childhood. I never would have guessed that bananas had been so hard to find or that people needed to invent replacements for them in the twentieth century. When I was growing up, they were one of the staple snacks in my family due to how inexpensive and healthy they were. I’d often eat a banana after school to tide me over until dinnertime without thinking twice about it.


Voir la vidéo: Vous avez deux bananes, faites vous la meilleure glace sans sucre sans crème (Décembre 2021).